27/11/2005

Monsieur Vernon aime la jeunesse (part wan)

Monsieur Vernon, qui est saint homme à la grandeur d'âme infinie, aime la jeunesse.

Notre héros, fort d'une générosité exemplaire qu'on enseignera bientôt dans les écoles (et on l'espère à ce petit morveux impotent), a décidé de donner cette semaine la parole à un jeune, pour rappeler lui aussi qu'il aime l'insouciance crasse et bruyante de nos amis en devenir, probablement un peu déboussolés face à l'extraordinaire modèle de vie qu'est Monsieur Vernon, inaccessible étoile.

Pourtant, et malgré son incroyable existence, Monsieur Vernon n'est pas homme à vouloir faire des vagues, et quand on le supplie de bien vouloir éclairer nos lanternes noyées dans la plus vilaine des pisses d'un quotidien sans intérêt, celui se confie avec une réserve emplie de dévotion et d'amour du prochain.

Quand bien même on l'illumine, notre héros se modère et va même jusqu'à singer Valéry Giscard d'Estaing afin de feindre l'hémiplégie faciale pour contenir tant bien que mal cette aura naturelle que la terre toute entière lui envie scandaleusement.

Accueillons donc la volonté de notre saint homme, qui plutôt que de publier les nombreuses demandes en mariage, fécondation et parrainnages en tout genre, nous a demandé de bien vouloir publier le courrier d'un polisson à cul nul, dévoreur de tropique, qui dort probablement sans rêver...




11:10 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Ce coup là c'est marre... Qu tu traines ton long corps de reve de longues heures dans ton bain, au lieu de poster des news sur ton blog, je peux le comprendre, que tes amis belges le comprennent- eux qui sirotent ton wisky si souvent dans ton salon, là aussi je mesure la normalité de la chose... mais pense un peu aux pauvres exilés qui veulent de temps en temps se marrer un coup avec leur ami de trente ans par blogue interposé. Fais un effort, cette fois c'est marre...

Écrit par : Lucas Violin | 30/03/2006

Les commentaires sont fermés.