12/08/2005

L'homme le plus classe du monde

Sans pour autant prétendre viser le titre de "l'homme le plus classe du monde", statut, on le sait, décerné à Georges Abitbol, il évident que Monsieur Vernon sait y faire en matière de classe et prouve qu'en toute situation, son aisance naturel lui permet d'être immaculeusement éblouissant tel un Alka-Seltzer salvateur au sortir de son emballage.
 
Et pour ce qui serait des pleutres, des ladres, des voyoux, des couards, des saâltimbanques et des jaloux de son magnifique petit corps de poulet élevé tel une endivette dans un frigo, notre héros saura toujours se souvenir que le train de ces injures roule sur le rail de son indifférence, et qu'il vaut mieux partir plutôt que d'entendre ça, plutôt que d'être sourd... 


Voilà ce que c'est d'être surpuissant et d'avoir la classe (ce qui n'est pas donné à tout le monde).

 
 






15:08 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Éloge de la fuite (chapitre one)

Malgré son extrême générosité connue de tous, Monsieur Vernon s'est fait plus que rare ces derniers temps. En effet, force est de constater que depuis exactement quatre semaines, notre héros n'en touche pas une... 
 
Il nous est évidemment impossible d'imaginer les raisons éventuelles qui feraient de cette absence insupportable un motif justifiable et justifié, raisons qui, quelles qu'elle soient, ne pourraient combler le vide sidéral laissé en chacun de nous depuis l'absence de notre héros. 



12:22 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 Éloge de la fuite (chapter deux)

Après enquête, Nous avons finalement retrouvé Monsieur Vernon, croulant sous une tonne de courrier, multitude de témoignages d'amour et d'amitié d'un public sans cesse grandissant.
 
Demandes en mariage, fécondation, franche camaraderie et amitié virile furent tant de demandes et d'actes d'amour sincères que notre gentilhomme n'a pu concéder un seul instant pouvoir déléguer sa lourde tâche à l'équipe qui le seconde brillamment depuis toujours, à tel point qu'il décida de répondre personnellement à chacune de ces attentions, sachant que derrière chacune de ces feuilles de papier, ses kilomètres d'encre, il y a, à chaque fois, là-bas quelque part dans le monde ou au coin de la rue, un coeur qui bat...





12:15 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 Éloge de la fuite (Kapitel trois)

Grâce aux encouragements de toute une équipe le soutenant corps et âme dans le rôle difficile que celui d'être au quotidien un homme d'exception, notre héros s'est finalement redressé victorieux et plus déterminé que jamais, prouvant une fois de plus à quel point il n'était que dévotion et amour du prochain.
 
A la fin de sa déclaration, Monsieur Vernon a d'ailleurs tenu à réaffirmer personnellement sa volonté de continuer à vivre son incroyable existence comme il l'a toujours fait, en toute humilité, dans le luxe le calme et la volupté.
 
       Merci l'artiste, nous ne t'oublierons jamais! Big up!





12:13 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |