12/08/2005

Éloge de la fuite (chapitre one)

Malgré son extrême générosité connue de tous, Monsieur Vernon s'est fait plus que rare ces derniers temps. En effet, force est de constater que depuis exactement quatre semaines, notre héros n'en touche pas une... 
 
Il nous est évidemment impossible d'imaginer les raisons éventuelles qui feraient de cette absence insupportable un motif justifiable et justifié, raisons qui, quelles qu'elle soient, ne pourraient combler le vide sidéral laissé en chacun de nous depuis l'absence de notre héros. 



12:22 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.