12/08/2005

 Éloge de la fuite (chapter deux)

Après enquête, Nous avons finalement retrouvé Monsieur Vernon, croulant sous une tonne de courrier, multitude de témoignages d'amour et d'amitié d'un public sans cesse grandissant.
 
Demandes en mariage, fécondation, franche camaraderie et amitié virile furent tant de demandes et d'actes d'amour sincères que notre gentilhomme n'a pu concéder un seul instant pouvoir déléguer sa lourde tâche à l'équipe qui le seconde brillamment depuis toujours, à tel point qu'il décida de répondre personnellement à chacune de ces attentions, sachant que derrière chacune de ces feuilles de papier, ses kilomètres d'encre, il y a, à chaque fois, là-bas quelque part dans le monde ou au coin de la rue, un coeur qui bat...





12:15 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.