30/04/2005

Vènus la saucisse amphibie (suite et fin)

Pensant pourtant s'être définitivement remis de sa rencontre avec le monde du spectacle canin, quelle ne fut pas la stupeur de monsieur Vernon quand lors d'un arrêt au stand, sa route croisa à nouveau celle de la saucisse, cause de ses précédentes sueurs froides. 
 
Ce fut là, sur la route reliant Hamoir et Comblain, que monsieur Vernon retrouva l'étoile montante de la cascade toujours en quête de reconnaissance et de mise en scène. 
 
Malgré le mystère qui préfigure toujours la réalisation des grands exploits de ce monde, il semblerait que Vènus la saucisse prépare en ce moment même sa future embardée grâce à ce surprenant engin motorisé nommé "Poncin l'amphibie", proposant bien plus de possibilités que les deux uniques roues de la CB 600 de Monsieur Vernon...
 



23:00 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Vènus la saucisse (première représentation)

L'animal, en plus de son extraordinaire capacité à se mouvoir rapidement au raz du sol, était doublé d'un goût imprononcé pour la cascade, l'embuscade et le traquenard toursiveux. A peine arrivé à hauteur de propriété, notre guilleret monsieur Vernon s'est retrouvé malgré lui emporté dans le dernier numéro de Vènus la saucisse, visiblement désireuse d'être elle aussi tout comme Remy Julienne, enfin reconnue pour son art de l'embardée contrôlée.
 
Tel X-Or revêtant son armure en 5 centièmes de seconde, la saucisse s'est littéralement jetée à grand renfort d'aboiements sous la fourche avant de monsieur Vernon se retrouvant alors dans l'impossibilité de modifier sa course à moins d'un gaufrage garanti. Puisque monsieur Vernon est en vérité homme a apprécier les jeunes talents en devenir, notre bienfaiteur s'est donc senti obligé de faire honneur au nouveau numéro du quadrupède, visiblement désireux d'en découdre avec tout le poids d'une quatre cylindres répartie sur son petit corps de poulet...
 
Quoi qu'un peu décontenancé par le fait d'avoir participé à cette manoeuvre spontanée, monsieur Vernon s'est tout de suite enquérit (après avoir pensé courageusement à fuir) de la santé de l'apprenti cascadeur auprès des autorités locales, responsable de la carrière naissante de "Vénus la saucisse". En toute décontraction, Freddy (le propriétaire de cette raclure de chien) a tout de suite tenu a rassuré monsieur Vernon, lui disant que ce salaud de clebard n'en était pas à son premier coup d'essai, et que malgré plusieurs éjections de voitures en marche (authentique), son cabotin de cabot avait toujours la tête bien vide et le calembour facile...










22:48 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Vènus la saucisse (chapitre premier)

Il y a de ça quelques semaines, lors d'une de ses dernières ballades en motocyclette, l'intrépide monsieur Vernon s'est aventuré dans une zone résidentielle du hameau de harzé (situé au sortir d'une clairière), qu'il connaissait bien pour être aussi peu large que favorable au trafic local.
 
Malgré l'assurance d'un vétéran de l'étape, notre aventurier progressait paisiblement dans la campagne sans pouvoir se douter qu'une de ces maisonnées était sauvagement gardée par une saucisse aboyante répondant fièrement au doux nom de Vènus (bien insisté sur l'accent locale comme le précisera plus tard l'autochtone propriétaire de cette petite raclure)...


22:39 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2005

JOIN THE CLUB (part1)

Non content d'avoir déjà réglé le problème de la faim dans le monde, du racisme planétaire, de la bêtise humaine et du chat de la voisine qui ne voulait pas descendre du balcon de devant, monsieur Vernon et son fidèle club de prière se sont réunis à nouveau pour s'attaquer aux autres grands problèmes de ce monde.
 
Bien décidé à démontrer une fois de plus le véritable pouvoir de la puissance intellectuelle, elle seule capable d'influer sur le cours des choses, la célèbre team de notre sauveur a officié en secret dans les plaines désertiques d'Ourt'-Amblèf', berceau natale de notre idole.
 
Persuadé que le grand gouvernement nous ment et que la vie existe belle et bien au delà de notre frontière planétaire, monsieur Vernon prépare désormais la venue de nos amis les objets volants...






18:44 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/04/2005

"Yes indeed!"

Tout qui connaît bien monsieur Vernon sait à quel point il est un virtuose du piano. D'ailleurs, quand il est chez lui en compagnie de ses amis, il ne refuse jamais de leur offrir un moment musical d'une rare intensité, un pur instant d'évasion toujours proche du sublime.
 
La légende raconte que Ray Charles lui-même, lui aurait cédé juste avant sa mort son surnom de "the Genius", parce qu'au premier coup d'oeil, l'artiste aurait tout de suite vu en monsieur Vernon son digne successeur.

 
D'une générosité incroyable, le jeu de monsieur Vernon est comme cette main bienveillante sur l'épaule qui ne cesse de dire "merci, merci, merci... Joue encore s'il te plait"... Respect man, respect.




17:27 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

01/04/2005

Le 1er avril, j'aime bien rigoler

Oui! Toi aussi deviens... bout-en-train! Avec ton snul'kit® comprenant:

1- Un grosse sonnette qui fait du bruit! (pour mettre son gros doigt dessus quand on est facteur le matin)

2- un barre en fer pour te dire de traverser les deux zoreilles! (parce que t'as oublié que Jacques Daniel tape un peu sur le système)

3- un objet usuel! (pour savoir de t'en souvenir plus tard)

                                                     Tu verras... L'effet est SAI-SI-SSANT!!!















00:33 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |