17/04/2005

"Yes indeed!"

Tout qui connaît bien monsieur Vernon sait à quel point il est un virtuose du piano. D'ailleurs, quand il est chez lui en compagnie de ses amis, il ne refuse jamais de leur offrir un moment musical d'une rare intensité, un pur instant d'évasion toujours proche du sublime.
 
La légende raconte que Ray Charles lui-même, lui aurait cédé juste avant sa mort son surnom de "the Genius", parce qu'au premier coup d'oeil, l'artiste aurait tout de suite vu en monsieur Vernon son digne successeur.

 
D'une générosité incroyable, le jeu de monsieur Vernon est comme cette main bienveillante sur l'épaule qui ne cesse de dire "merci, merci, merci... Joue encore s'il te plait"... Respect man, respect.




17:27 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Ingrat!!! mon salaud, c'est moi qui t'ai tout appris, lors de nos parties à quatre mains de la chambre du quartier de la gare d'Aywaille!!!

Écrit par : Jeff | 18/04/2005

Erratata En dépit de notre volonté et suite au cruel manque d'organisation de Monsieur Vernon, l'hommage prévu à ces anciens camarades de jeu de la chambre du quartier de la gare d'Aywaille subit un retard inhabituel et ne nous est pas encore parvenu aujourd’hui. Nous nous en excusons et avons immédiatement prolongé votre accès "vip-premium" de 3 jours afin de ne pas vous pénaliser de cet incident. Merci de votre compréhension. En vous souhaitant une excellente journée,

bien à vous,
le service consommateur.

Écrit par : Service consommateur | 20/04/2005

Au royaume des sourds ... je pense que l'intensité de l'instant a été immortalisée en VIDéO couleur avec le son... mais là je pense plus à une branche "musicale" du surréalisme belge qu'à Ray Charles... ou pour rester dans le produit du terroir à Pascal Duquesne lors d'un atelier sonore mais je m'éloigne!
Donc, le fan ne peut que réclamer... "La Vidéo, la vidéo, la vidéo, la vidéo, ... tous avec moi: la vidéo, la vidéo, la vidéo, ..."

Écrit par : One Eyed Jean-Guy | 26/04/2005

Les commentaires sont fermés.