08/02/2005

"F*** OFF!!!" / Pléstèchen' experience

Quand le geste précède le geste, quand le verbe se fait violence, il y a des mains qui peuvent se perdre ou trouver cible. Tout dépend du point de vue...

Comme me confiait il y a peu un ami proche, professionnel de la fête (nommons le David Boucquiau afin de préserver son anonymat); la première chose indispensable que l'on apprend en communication aux jeunes étudiants en quête de savoir est l'abondance d'alcool nécessaire et obligatoire à toute forme de rassemblement journalistique. Et ce, bien avant l'alimentation (qu'elle soit de corps ou d'esprit). C'est probablement ce qui donna un certain aplomb à notre sujet tronqué de gauche et ses perditions baladeuses, de même que l'élan photographique nécessaire à mes rêves de gloire personnelle, toujours en quête d'un prix Pulitzer voir d'une place de réserviste dans l'équipe des bras cassé de l'agence Magnum. C'est en tout cas ce qui arrive quand Playstation Benelux confronte "la crème " de ses journalistes aux bonnes manières anglaises le temps d'une célébration vidéo-ludique.

"Fun anyone?" qu'il disait...





02:43 Écrit par Monsieur Vernon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |